vincentbosson photography

La nuit de la destitution de Dilma Rousseff

São Paulo, le 11 mai. L’Avenue Paulista, majestueuse et tout illuminée, est divisée ce soir-là par un ruban jaune et noir.

Le théâtre est comble, la tension palpable, électrique. D’un côté, les pro-impeachments, dont le campement est installé depuis des mois près de la FIESP, le MEDEF local de São Paulo, et de l’autre, ceux qui soutiennent la Présidente Dilma Rousseff. Par ailleurs, parmi ces derniers, si certains ne prennent pas parti pour le PT (Parti des Travailleurs), il milite pour la démocratie et s’oppose au processus de destitution.

On ne peut connaître l’issu de la pièce qui se joue, mais peut de doute subsiste quand à la décision du sénat d’ouvrir une enquête visant Dilma Rousseff, qui est soupçonnée d’avoir maquillé le déficit des caisses de l’état lors de sa dernière élection.

L’ambiance est différente. Malgré la bonne humeur habituelle des Brésiliens, je sens une certaine tension dans l’air. Et lorsque les forces du Choque, les CRS de choc, se sont placées entre les deux camps, le temps s’est arrêté dans une bulle prête à éclater. Cela peut paraître surréel, mais d’un côté, les gens applaudissent les forces de l’ordre qui avancent, et de l’autre, les gens qui scandent « golpista, fachista ! »

Une centaine de mètres séparent maintenant les deux camps et un sans domicile fixe éméché, qui invectivait la police sera prestement évacué, ainsi qu’un manifestant qui essayait de s’interposer. À l’atmosphère de plus en plus incertaine, les manifestants pacifiques se retireront finalement peu à peu du théâtre. Ce n’est que le lendemain que les sénateurs voteront la destitution de la présidente.

vote sénateurs-10

vote sénateurs-21

vote sénateurs-20

vote sénateurs-19

vote sénateurs-17

vote sénateurs-13

vote sénateurs-3

vote sénateurs-27

vote sénateurs-26

vote sénateurs-24

vote sénateurs-30

vote sénateurs-35

vote sénateurs-37

vote sénateurs-41

vote sénateurs-45

vote sénateurs-39

vote sénateurs-44

vote sénateurs-48

vote sénateurs-46

Photographe freelance

Vincent Bosson photography

Vincent Bosson est photographe documentaire installé à São Paulo.

Réalisation de reportages pour médias, entreprises et particuliers

Plus d'informations: Contact


 

Ateliers et balades photographiques

Liberdade 07-04-5Découvrez tous les secrets de la photographie numérique à travers des balades urbaines organisées à São Paulo.

Stage complet pour apprendre et approfondir ses connaissances photographiques.

Plus d'informations: workshop


 

Photographies de São Paulo

Musée à ciel ouvert-9

São Paulo, belle et anarchique beauté

São Paulo, belle et anarchique beauté est une série de photographies dont le thème porte sur la mégalopole brésilienne et le street art.

Pour plus d'informations: São Paulo


 

Le livre: “Des tropiques pas si tristes”

Livre illustré de 179 pages. Format 18X23,

Il est composé de 113 photographies en noir et blanc et couleur. Récit du reportage. Ouvrage en auto-édition.

Pour plus d'informations: Le livre


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.